Quand un esprit cartésien s’ouvre au monde subtil et invisible

S'ouvrir au monde subtil et invisible

De formation scientifique, j’ai un esprit cartésien et pragmatique. Je travaille depuis 30 ans dans un organisme de recherche scientifique en sciences marines. Dans ce milieu, j’ai mis de côté ma part féminine, toute ma reliance à mon intuition et mes ressentis, pour développer ma part masculine, celle qui organise, gère, planifie, avec rigueur et discipline. Jusqu’au jour où je découvre un autre monde, où mon esprit s’ouvre au monde subtil et invisible.

Le déclic du monde subtil et invisible

Je suis passée par une phase difficile de ma vie, j’étais au plus mal, ma vie ne me convenait pas. Je m’écroulais souvent, dans un état tétanisé. En 2015, j’ai été suivie par une psychologue pendant une année. C’était un premier pas vers moi-même, ce moment où on se décide à décrocher son téléphone pour prendre rendez-vous, ce moment où le mal-être est si fort qu’on prend conscience qu’une aide extérieure est nécessaire si on ne veut pas disparaître. C’est un cadeau que je m’offrais, je prenais enfin soin de moi, je m’écoutais, je prenais la décision d’aller mieux. Je savais que je ne voulais pas de médicaments, mais que je cherchais des méthodes pour trouver les ressources en moi.

En 2017, étant toujours dans des états de doute, je parle de mon désarroi à des amies, et la magie de la vie a commencé à opérer. Je découvre la méditation, tout d’abord simplement, en mode pleine conscience, puis bien plus poussée avec les méditations d’état modifié de conscience. Je découvre l’ancrage à la terre, la connexion au ciel, la bulle de lumière. Grâce à un programme de construction par la guérison de l’enfant intérieure et les 7 chakras, je me reconnecte à ma petite fille intérieure, mais aussi avec un monde de lumière, un monde galactique que je découvrais. Mais ce n’était pas une découverte, c’étaient des retrouvailles. Je connaissais ce monde subtil et invisible, présent à tout moment, avec lequel j’avais coupé tout lien jusqu’à ce jour.

J’ai alors littéralement englouti un tas d’informations, sous forme de livres, vidéos, ateliers. Je me suis intéressée à plusieurs pratiques : lithothérapie, numérologie, cartomancie. J’ai continué à suivre des programmes de méditation en ligne. Plus j’avançais, plus je me nourrissais d’enseignements, plus ma conscience s’élargissait. Mon côté cartésien me faisait chercher l’information dans tous les sens, ce qui me permettait de me reconnecter à mon côté intuitif et subtil.

La découverte des soins énergétiques

Sur ce chemin que j’avais entamé, s’est présenté à moi le soin énergétique et une initiation au Reiki, suivie fin mai 2017. C’était une découverte pour moi, je ne connaissais pas du tout les soins énergétiques. J’y suis allée pour moi, ne sachant pas ce que j’allais en faire par la suite. Les soins énergétiques déclenchent et activent les prises de conscience pour être acteur de son propre bien-être. Et c’est ainsi que j’ai continué à avancer sur mon chemin, qui m’amène là où je suis aujourd’hui.

Toujours par mon esprit cartésien et scientifique, j’ai continué à me former. J’avais toujours un besoin de connaissances à assouvir :

  • Lithothérapie, pour mieux connaître les pierres avec lesquelles je confectionne les bracelets énergétiques ;
  • Triangle d’Or d’Isis, parce que depuis toujours je suis attirée par l’Egypte ancienne ;
  • LaHoChi, qui est une pratique qui peut être transmise dès qu’on a été initié ;
  • Rayons sacrés, pour un soutien énergétique au quotidien, simple d’utilisation.

Petit à petit a germé le besoin de partager ce que j’étais en train d’acquérir. Toutes ces pratiques méditatives, associées aux pratiques énergétiques, m’ont apportées un bien-être profond et également des soutiens et des clés pour me connecter à ma lumière intérieure, pour me sentir soutenue, accompagnée et guidée en chaque instant.

La révélation de la sonothérapie

C’est ainsi qu’en 2018, j’ai commencé à animer des séances de méditation et naturellement, j’y ai introduit ma propre musique. Progressivement, c’est la musique qui me permettait d’entrer facilement en méditation. J’avais démarré une nouvelle pratique instrumentale, j’avais sauté le pas de me détacher de mes partitions et de me lancer dans l’improvisation. Cela a été un grand moment de lâcher-prise, un véritable travail sur soi pour se détacher du regard et du jugement des autres. Je me suis connectée à mes ressources pour aller chercher en moi cette musique intuitive, celle qui s’harmonise simplement, qui vient du cœur et parle aux cœurs. J’ai pris confiance pour développer ma musique inspirée, celle qui accompagne les méditations que je crée.

C’est là qu’arrive le bol tibétain. Ma sœur me fait l’honneur et le plaisir de m’offrir un bol tibétain pour Noël. Ce fut une révélation, un merveilleux cadeau qu’elle m’a fait. Quand j’ai entendu ce bol tinter et chanter, j’ai ressenti “c’est bien moi, je suis là pour toi”. Il a aussitôt intégré mes séances de méditation, et il a vite été suivi par d’autres compagnons. Ma collection s’est agrandie au fil du temps, jusqu’à ce que j’aille suivre un stage en septembre 2019, pour en apprendre plus et découvrir le massage sonore, avec les bols posés sur le corps.

Associée à mes connaissances sur les pratiques énergétiques, sur les chakras et les corps subtils, la pratique du massage sonore venait m’apporter l’élément manquant. La musique et la vibration sonore pénètrent les corps et apportent détente et relaxation profonde, équilibre et harmonie physique, mentale et psychique. Il n’y a qu’à se laisser porter par le bain sonore qui enveloppe tout le corps et tous les sens, pour retrouver un apaisement et une sérénité. En faisant place au calme intérieur, on se connecte à soi, à sa lumière intérieure. On est alors à l’écoute de la petite voix intérieure, celle du cœur, celle de sa vérité.

C’est la voie que j’ai suivie, la voix que j’ai écoutée, et que je souhaite partager au monde. Je souhaite que chacun puisse bénéficier des bienfaits des vibrations pour reconnecter à sa lumière intérieure, pour que chacun puisse trouver les ressources en soi pour se sentir en paix et en harmonie avec la vie.

Et la mer dans tout ça ?

Voir l’article sur ma connexion à la mer

 

Je découvre le soin vibratoire !